Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40

« Nous cherchions une quinzaine d’hectares disponibles tout à côté d’un port pour construire notre nouvelle unité de production du dicalcium phosphate, un élément qui entre dans la composition de l’alimentation du bétail. C’est à Dunkerque que nous l’avons trouvé. Les grandes infrastructures maritimes, fluviales, ferroviaires et routières offertes par le territoire ont également été déterminantes. Ainsi, nos importations de matières premières, principalement depuis l’Afrique du Nord, et nos exportations vers l’Europe qui reste notre principal marché, seront facilitées. Nous sommes également placés au cœur d’un grand bassin industriel qui ne manque pas de main d’œuvre qualifiée et travailleuse, qui offre des facilités d’accès à l’énergie et, enfin, qui a développé un très gros réseau d’entreprises de services, je pense en particulier, à la maintenance. L’ensemble de ces éléments, ajoutés à l’accueil très favorable que nous avons reçu de Dunkerque Promotion, du Grand Port Maritime et de Total, ont fini de nous convaincre ».

«Ecophos se félicite du travail accompli ces derniers mois pour favoriser au mieux l’implantation de notre unité de production. Le territoire et ses équipes ont été pleinement mobilisés, dans un climat propice et constructif, avec pour seul objectif la réussite de notre projet», a déclaré Hadrien DORCHY, Directeur Juridique du groupe EcoPhos, signataire du bail. « Le contexte dunkerquois est très favorable à notre implantation et nous permet d’envisager un futur développement rapide pour notre nouveau site de Mardyck. Plusieurs extensions sont d’ores et déjà prévues et à l’étude »

La société belge Ecophos a choisi le Nord de la France pour installer sa nouvelle usine de production de phosphate. Elle investit 75M€ à Dunkerque afin de poursuivre son développement et devenir leader européen de la production de phosphate destiné à l’alimentation animale.

Mais pourquoi un groupe belge privilégie le Nord de la France pour l’implantation d’un site industriel? La réponse dans cette interview.

Voir les témoignages