Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR
  • EN
  • Allemand

Dunkerque LNG se développe sur le marché du GNL mobilité

Le terminal méthanier de Dunkerque est implanté au Port Ouest sur une plateforme de 56 ha, l’équivalent de 80 terrains de football, dont 20 ha gagnés sur la mer. Il est aujourd’hui détenu et exploité par Dunkerque LNG, une entreprise détenue à 61% par un consortium composé du groupe d’infrastructures de gaz Fluxys, Axa Investment Managers – Real Assets, agissant pour le compte de ses clients, et Crédit Agricole Assurances, et détenue à 39% par un consortium d’investisseurs coréens mené par IPM Group en coopération avec Samsung Asset Management. Le terminal méthanier de Dunkerque a une capacité annuelle de regazéification de 13 milliards de m3 de gaz, soit environ 20% de la consommation annuelle française et belge de gaz naturel, ce qui en fait le deuxième plus important d’Europe continentale. Il est également le seul à être directement connecté à deux marchés, français et belge, grâce à deux canalisations distinctes à partir de la station de compression de Pitgam.

Stratégie d’avenir

Les nouveaux actionnaires du terminal méthanier de Dunkerque soutiennent pleinement ce dernier dans ses ambitions d’intensifier ses activités, en vue de bénéficier de la croissance du GNL en Europe d’une part et du développement du marché à petite échelle (par la mise en place d’une chaîne logistique innovante via les services de chargement de GNL sur camions-citernes et petits navires) d’autre part. Fluxys va pouvoir faire bénéficier Dunkerque LNG de toute son expertise en matière de GNL, un de ses cœurs de métiers, ainsi que de ses relations commerciales, établies de longue date par le groupe dans le monde du GNL.

Des installations en évolution

Fast Reloading

Des modifications sont en cours afin de permettre au terminal méthanier de Dunkerque LNG d’atteindre un débit maximum de rechargement de 8 800 m3 par heure, contre 4 000 m3 par heure actuellement. Ces changements ont pour but d’apporter une flexibilité supplémentaire aux clients du terminal et de répondre plus efficacement à leur demande.

Truck Loading

Une station de chargement de camions citernes en GNL est également en cours de construction. Cette station pourra accueillir jusque 3 000 véhicules par an, ce qui représente environ 60 000 tonnes de GNL, soit 133 000 m3. En juin 2017, Dunkerque LNG et Dunkerque Port ont signé une convention de partenariat pour le développement de cette station de chargement en GNL de camions citernes. Au travers de cette convention, Dunkerque-Port accompagne Dunkerque LNG dans son engagement pour construire puis exploiter la station de chargement dans le cadre d’un projet plus global de mise en place d’un service d’avitaillement GNL par voie terrestre et maritime dans le port de Dunkerque, proposant ainsi une offre d’avitaillement en GNL au marché. Le 10 juillet 2017, Dunkerque LNG a signé un accord avec Total Marine Fuels Global Solutions (TMFGS), l’entité du groupe Total en charge de la commercialisation du carburant marin, pour alimenter le Honfleur, premier ferry français propulsé au GNL, de la compagnie Brittany Ferries. Le terminal a également la capacité de construire deux nouvelles baies de chargement selon les besoins des clients.

GNL à petite échelle

Les équipes du terminal méthanier de Dunkerque travaillent à l’adaptation de la jetée pour accueillir des navires souteurs à partir de 5 000 m3. Elles réfléchissent, en fonction du développement du marché, à la construction d’une jetée dédiée.

Quelques chiffres

En 2017, le terminal méthanier de Dunkerque a reçu 10 navires en déchargement soit environ 1,7 million de m3 de GNL, l’équivalent de
11,4 TWh. Le terminal a émis, à la demande de ses clients, environ 9,8 TWh sur le réseau de transport de gaz. En 2018, 15 navires ont été reçus en déchargement, soit environ 2,4 millions de m3 de GNL, l’équivalent de 16,3 TWh. Les équipes ont effectué deux rechargements pour un total d’environ 290 000 m3 de GNL. Le terminal a émis, à la demande de ses clients 1,2 milliards de m3 de gaz naturel sur le réseau, soit environ 14,3 TWh soit l’équivalent de 20% de la consommation en gaz des Hauts de France. Pour sa deuxième année d’exploitation, le terminal méthanier a connu une forte croissance de son activité : + 70% de navires reçus en 2018 par rapport à l’année précédente et + 59%
en ce qui concerne le tonnage, malgré l’arrêt programmé en 2018.

 

 

 

.

 

Ces actualités peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La newsletter de Dunkerque Promotion

Un mélange d’histoires et des conseils concrets. Rejoignez la communauté des entrepreneurs les plus créatifs et recevez par email le meilleur de leur actualité.*

 

* En remplissant ces champs, vous autorisez Dunkerque Promotion à vous envoyer des informations économiques du territoire dunkerquois ainsi que des invitations à nos évènements.

Voir les témoignages