Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR

COLLECTIF CO2 et EURAENERGIE MONTRENT LA VOIE

Le prix de la tonne de CO2 a quintuplé entre 2018 et 2019 ce qui a pour effet direct de pénaliser la performance économique des industries françaises, et donc locales, face à d’autres productions industrielles étrangères importées en France et non soumises, elles, à la taxe carbone.

En se rassemblant lors des premières Rencontres nationales CO2 organisées à Dunkerque en juillet 2019, le collectif CO2 dunkerquois ne cherchait pas à remettre en cause ces quotas. Bien au contraire, les industriels souhaitaient accélérer la transition et réclamaient qu’une part des montants financiers collectés par l’État soit injectée dans les territoires pour soutenir l’approvisionnement en énergie décarbonée et aider à l’investissement dans les process innovants de décarbonation.

Composé de nombreux industriels et institutionnels, le collectif CO2 avait signé à l’occasion de l’évènement 2019, un manifeste nommé « Un pacte industriel et territorial pour une neutralité carbone ». Cette initiative inédite, mobilisant des industriels autour de la neutralité carbone et l’avenir d’une industrie locale résiliente, avait marqué les esprits et était saluée par le président de l’Ademe et de la Mission Rev3. Le collectif CO2 a, depuis, confié à Euraénergie deux études portant sur des projets de réduction des émissions de CO2 , dont les résultats attendus étaient déjà pleinement au cœur de la deuxième édition des Rencontres Européennes du CO2 qui se sont tenues à Dunkerque le 8 octobre 2020.

EURAENERGIE PORTE DEUX ETUDES POUR LE COLLECTIF CO2 DUNKERQUOIS

  1. Pour la première étude, EURAENERGIE s’appuie sur l’expertise du Pôle d’excellence régional Pôlénergie qui s’est adjoint les services des bureaux d’études Greenflex et Ferest Energies. Cette étude vise à définir un modèle technico-économique pertinent pour matérialiser une autoroute de la chaleur sur le territoire industrialo-portuaire. L’idée est de créer un outil collectif permettant aux process rejetant de la chaleur dite fatale de la voir collectée, transportée et redistribuée à des process en ayant l’usage. Cet exemple d’économie circulaire permettra de se substituer à des énergies fossiles carbonées et accentuer encore la décarbonation des process existants sur le territoire.
Vue aérienne de Dunkerques
Vue aérienne de Dunkerques

 

  1. La seconde étude menée par Euraénergie, accompagné des bureaux d’études Enea Consulting et Ferest Energies, élabore la feuille de route territoriale pour la valorisation du CO2 pour les vingt prochaines années. Cette feuille de route, construite collectivement, permet de poursuivre les démarches de substitution et de réduction du Carbone en amont des process et d’accentuer la mise en œuvre des procédés de captage, de purification, de transport, de stockage et de valorisation du CO2.

Plus d’informations, un projet, besoin d’un conseil ? Contactez-nous via le formulaire ci dessous ou bien TÉLÉCHARGEZ CETTE ÉDITION DU DUNKERQUE NEWS spéciale décarbonation


    Je souhaite être contacté.e pour :


     

    Ces actualités peuvent également vous intéresser

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    La newsletter de Dunkerque Promotion

    Un mélange d’histoires et des conseils concrets. Rejoignez la communauté des entrepreneurs les plus créatifs et recevez par email le meilleur de leur actualité.*

     

    * En remplissant ces champs, vous autorisez Dunkerque Promotion à vous envoyer des informations économiques du territoire dunkerquois ainsi que des invitations à nos évènements.

    Voir les témoignages
    Contactez-nous