Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR

LE PROJET BIRD DE EDF ENVISAGE A DUNKERQUE

 

Après le succès de la mise en œuvre d’un pilote de captage d’une capacité d’1 tonne/heure en 2014 sur le site de production thermique du Havre, EDF envisage de réaliser à Dunkerque un nouveau projet.  Le procédé que EDF souhaite éprouver est la « carbonatation » qui consiste en le stockage, par injection, dans des minéraux, en l’occurrence dans des résidus de combustion. Les agrégats ainsi obtenus pourraient être utilisés dans le domaine des travaux publics, par exemple.

La chaîne de valeur du CCUS

L’objectif est de réaliser ce projet sur un Centre de Valorisation Energétique (CVE), comme celui détenu par la Communauté Urbaine de Dunkerque. En effet, un tel projet permettrait au CVE de devenir une installation à émissions de CO2 négatives (le CVE brûle 50 % de biomasse ; cette biomasse ayant elle-même déjà contribué à l’absorption de CO2 au cours de sa vie, capter et utiliser ou stocker le CO2 qu’elle émet lors de sa combustion revient à émettre du CO2 négatif).

Au-delà, EDF souhaite renforcer une dynamique de territoire autour de la thématique du CO2, notamment avec le programme 3D lié au projet norvégien Northern Lights. Le CO2 qui sera utilisé pour démontrer la faisabilité de la carbonatation ne constitue qu’une part du CO2 qui sera capté dans le cadre de ce projet ; le surplus devra donc être stocké dans des cavités salines.

Plus d’informations, un projet, besoin d’un conseil ? Contactez-nous via le formulaire ci dessous ou bien TÉLÉCHARGEZ CETTE ÉDITION DU DUNKERQUE NEWS spéciale décarbonation


    Je souhaite être contacté.e pour :


     

    Ces actualités peuvent également vous intéresser

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Et si nous restions en contact ?

    Rejoignez la communauté des entrepreneurs les plus créatifs et recevez par email le meilleur de notre actualité.



    a

    Voir les témoignages
    Contactez-nous