Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR
  • EN
  • NL

REUZE : un projet de carburant bas carbone

 

 

REUZE DUNKERQUE C’EST QUOI  ?

Grâce à la technologie exclusive d’Infinium, le projet REUZE Dunkerque permettrait de capturer près de 300 000 tonnes de CO2 sur le site d’ArcelorMittal. Associés à de l’hydrogène vert produit par un électrolyseur de 400 MW installé par ENGIE, l’entreprise pourra ainsi produire son carburant à destination de secteurs difficiles à décarboner comme le transport aérien et maritime.

Le projet Reuze Dunkerque, sélectionné par l’ADEME en décembre 2021, va recevoir un important soutien financier pour son développement. L’investissement s’élève à plus de 500 millions d’euros. Il bénéficie du soutien de la Région Hauts-de-France, de la Communauté urbaine de Dunkerque et du Grand Port Maritime de Dunkerque.

C’est une réponse aux objectifs européens sur l’utilisation de carburants de synthèse pour le transport aérien et maritime.  La décision finale de l’investissement interviendra à l’horizon fin 2023 et le démarrage commercial est prévu en 2026.

POURQUOI C’EST UNE BONNE NOUVELLE ? 

« Nous sommes fiers de développer ce projet à grande échelle qui associe des solutions innovantes pour accélérer la transition vers la neutralité carbone. L’hydrogène et les e-carburants vont jouer un rôle important pour la réduction des émissions de CO2 de secteurs industriels difficiles à décarboner et pour la durabilité de grandes entreprises de transport », a déclaré Sébastien Arbola, Directeur Général Adjoint d’ENGIE. « Avec un démarrage commercial visé en 2026, le projet Reuze soutiendra la stratégie ambitieuse d’ENGIE de déployer 4 GW de capacité de production d’hydrogène vert d’ici 2030. »

« C’est un moment décisif pour Infinium et pour les e-carburants en Europe », a ajouté Robert Schuetzle, CEO d’Infinium. « Cette future unité industrielle en France est une preuve de l’engagement immense que prennent des leaders industriels mondiaux comme ENGIE  pour réduire l’empreinte carbone du transport aérien, maritime et poids lourds. Par l’utilisation du CO2 provenant des opérations de fabrication d’acier d’ArcelorMittal, ce partenariat unique, est également un excellent exemple de ce qui peut se produire lorsque des leaders de l’industrie, de l’énergie et de la technologie, soutenus par les pouvoirs publics, unissent leurs forces autour d’une mission commune. »

« Nous sommes très fiers que ce consortium ait choisi Dunkerque pour développer son hub consacré à l’économie circulaire du CO2. La production d’e-carburant pour le transport aérien et maritime reconnecte Dunkerque à son histoire liée au raffinage du pétrole, mais désormais au sein d’un pôle industriel net zéro, qui garantit des développements industriels de long terme. Ce pôle industriel contribue également à l’attractivité de Dunkerque vis-à-vis d’autres industriels qui cherchent à se développer et à bénéficier de synergies. Ce projet va créer des emplois et de nouvelles opportunités pour la région et le pays », a indiqué Patrice Vergriete, Président de la Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral.

« Nous nous réjouissons du déploiement d’une nouvelle unité industrielle permettant la conversion du CO2 en carburant de synthèse. Celle-ci s’inscrit pleinement dans la stratégie de décarbonation du système industrialo-portuaire et du territoire, à laquelle nous travaillons collectivement depuis plusieurs années », a enfin précisé Maurice Georges, Président du Directoire du Grand Port Maritime de Dunkerque.

Le communiqué de presse est disponible ICI.

UN CLIN D’OEIL A DUNKERQUE

Le choix du nom « Reuze » n’est pas un hasard. Il a été choisi car selon sa prononciation, il peut vouloir dire « re-use », « réutiliser » dans la langue de Shakespeare ce qui rappelle les caractéristiques du projet. C’est aussi un clin d’œil au territoire car Reuze, est le géant protecteur de la ville, cher au cœur des « carnavaleux ».

Depuis plusieurs années, le territoire dunkerquois s’est engagé dans une démarche active afin de relever les défis climatiques à venir. La démarche de décarbonation de la plateforme industrialo-portuaire est un véritable challenge et un laboratoire de solutions porteur de nombreuses opportunités.  Mais c’est aussi une source d’inspiration pour les autres régions fortement industrialisées qui cherchent des solutions de décarbonation pour atteindre les objectifs climatiques.

Le territoire a donc édité une documentation pour présenter son action en faveur de la décarbonation.

La décarbonation de l’industrie française passe par DUNKERQUE, découvrez notre brochure gratuite en cliquant sur le lien ci-dessous :

« DUNKERQUE 1er HUB CO2 ET H2 DE FRANCE »

Ces actualités peuvent également vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et si nous restions en contact ?

Rejoignez la communauté des entrepreneurs les plus créatifs et recevez par email le meilleur de notre actualité.



a

Explorer les témoignages d'entrepreneurs
Voir les témoignages
Contactez-nous