Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR
  • EN

« Aujourd’hui plaque industrielle émettrice de CO2, le Dunkerquois peut devenir demain une référence en matière de décarbonation. C’est l’ambition que nous partageons avec la CUD et les acteurs économiques. Les études de potentiel réalisées dans le cadre de la démarche Epiflex portée par EDF avec l’Ademe montrent l’intérêt de créer des symbioses énergétiques entre industriels du port pour diminuer in fine le CO2 émis. Nous travaillons également sur un scénario prospectif à 2040 portant sur la valorisation de l’hydrogène fatal du port et la production d’H2 vert distribué aux industriels pour décarboner leurs procédés. L’enjeu est d’environ 43000 t de CO2 évités /an.

Le captage de CO2 représente un levier complémentaire que nous explorons en partenariat avec notre filiale Dalkia et la société STARKLAB. Côté mobilité, les besoins potentiels en H2 sont aussi importants : transports publics, bateaux… Pour commencer, nous allons construire avec notre filiale HYNAMICS et la CUD un électrolyseur en aval du centre de valorisation des déchets. Il permettra d’alimenter en hydrogène décarboné les bennes à ordures et convertir les DKBus. Maisce qui sera déterminant pour la décarbonation c’est le remplacement des énergies fossiles par des énergies décarbonées, comme l’électricité produite par la centrale nucléaire de Gravelines, le parc solaire du port ou le parc éolien offshore allié à des solutions d’efficacité énergétique. »

 

Un témoignage à retrouver dans notre plaquette :

DUNKERQUE 1ER HUB CO2 ET H2 DÉDIÉ À LA DÉCARBONATION 

 

Explorer les témoignages d'entrepreneurs
Voir les témoignages
Contactez-nous