Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR

DUNKERQUE OFFRE DE NOMBREUX ATOUTS AUX FUTURS INVESTISSEURS

« SNF est un groupe français spécialisé dans la production de polyacrylamides, dont le siège social est situé dans la banlieue de Saint-Etienne. Avec plus de 1 200 produits différents fabriqués dans ses 21 usines situées en Europe, aux États-Unis et en Asie, SNF est le leader mondial du secteur. 50 % de la production mondiale sort, d’ailleurs, de ses usines. Nos polyacrylamides sont utilisés dans les traitements des eaux, mais aussi dans l’industrie du pétrole, en agriculture ou encore dans l’industrie minière. Afin de poursuivre son développement, le groupe souhaitait construire une nouvelle usine en France. Très rapidement,
Dunkerque est apparue comme la meilleure des solutions. En effet, ici, nous sommes proches de Rotterdam d’où arrive notre matière première principale. Nous ambitionnons, à ce propos, de pouvoir créer une navette ferroviaire entre Dunkerque et Rotterdam pour l’acheminement des produits. Notre process engendre aussi d’importantes consommations d’énergie, or, Dunkerque est un pôle très important de production d’électricité et d’arrivée du gaz. L’eau industrielle, à laquelle nous pourrons être raccordés, a aussi été un facteur important. Enfin, à Dunkerque, nous sommes situés en bordure d’un port. Cela a été un atout déterminant car l’immense majorité de notre production est destinée à l’exportation vers les marchés européens, américains, africains et du Moyen-Orient. Ainsi, nous diminuons de manière très significative nos frais de transport. Je dois dire également que SNF a été particulièrement bien accueillie par les équipes du Grand port maritime mais aussi plus globalement par l’ensemble des acteurs économiques et politiques du territoire. Tout a été fait pour faciliter les démarches administratives et réduire les délais. Cette envie d’entreprendre, avec nous, a achevé de nous convaincre ».


Le projet de SNF porte sur l’implantation d’une usine sur un terrain du Port de Dunkerque de 36 hectares à Gravelines.
La phase initiale prévoit un investissement de 160 millions d’euros et l’embauche de 180 personnes. Le nouveau site comportera plusieurs lignes de production de monomères destinés à alimenter les autres sites du groupe. 25 hectares supplémentaires ont d’ores et déjà été réservés par le groupe pour anticiper un développement futur.

Voir les témoignages