Obtenez une réponse immédiate
+ 33(0)3 28 22 64 40
  • FR

Dunkerque Promotion a accompagné Piet Brysse, un investisseur belge, dans la réflexion de son projet immobilier sur le territoire. Après des premiers résultats positifs, l’agence continue de le soutenir dans la deuxième phase de réalisation de ce projet : l’aménagement d’un parc d’activités sur le site d’une ancienne tréfilerie à Bourbourg.

« C’est le projet professionnel de toute une vie, c’est ici que je mets toute mon énergie ». Investisseur belge installé du côté de Bruges, il arrive dans la région dunkerquoise avec en tête le projet d’acheter des terres agricoles pour les louer à des exploitants. A la place, un notaire de Bourbourg lui propose un terrain de 13 hectares et 55 000 m2 de bâtiments, pour la plupart vétustes. « Je suis venu visiter l’ensemble et j’ai décidé d’acheter. Sans savoir ce que j’allais en faire », précise, imperturbable, Piet Brysse.« Ensuite, j’ai créé différentes zones sur le terrain. Cela m’a beaucoup aidé à y voir plus clair. C’est comme cela que mon projet de développement d’un parc d’activités a vu le jour », commente-il.

Située à mi-chemin entre Dunkerque et Calais, en bordure d’autoroute, la zone qu’il imagine est plutôt bien placée. Piet Brysse fait construire, en 2018, 9 cellules de 360 m2 chacune, agrémentée de 140 m2 de parking privé. « Il faut croire que j’ai visé juste puisqu’en trois mois à peine, elles étaient toutes louées», précise l’investisseur.

Encouragé par ce premier succès, Piet Brysse va démarrer, début 2020, la construction de 9 autres cellules, de dimensions comprises entre 120 et 720 m2, avec pour certaines d’entre elles bureaux et ponts roulants, pour lesquelles il affirme avoir déjà reçu des propositions.

Dernière étape de cet impressionnant projet à l’horizon 2025 : les volets « commerces et loisirs » et « logements ». L’investisseur espère également voir s’implanter un restaurant de type self-service, une salle de jeux gonflables intérieurs et extérieurs et même un circuit de karting, à destination des adultes et des enfants. Enfin, d’ici 2025, une cinquantaine de logements en location devrait être construite, finalisant le projet. « Entre l’achat du site, les démolitions et les aménagements, j’estime mon investissement entre 25 et 30 millions d’euros » précise Piet Brysse. « A terme, celui-ci devrait générer la création d’environ 150 emplois. Je suis très heureux de pouvoir participer à la redynamisation économique de Bourbourg, qui a vraiment très mal vécu, à l’époque, la fermeture de ses tréfileries. Je suis réellement tombé amoureux de cette ville, de cette région. J’espère pouvoir y passer le reste de ma vie professionnelle », conclut-il.

Voir les témoignages
Contactez-nous